Section de Montpellier

Section de Montpellier
Accueil
 
 
 
 

Contributions au congrès extrordinaire de 2018 - Contribution de Robert Dovis

Pour mémoire

Présidentielles 1965    F Mitterrand 31,72  De Gaule 44,65 Pas de candidats PCF

…………………….1969    J Duclos 21, 27 G Pompidou 44,65 A Poher 23,31 G Deferre 5,01

 …………………..1974     F Mitterrand 43,25 V Giscard.. 32,66 Signature du programme commun le  27 juin 1972

Présidentielles  1981  G Marchais 15,35  F miterrand25,85 V Giscard..28.32 et Chirac Rupture du programme commun le 27 septembre 1977 (ça  s’ était bien gâté déjà au sujet des municipales)

Présidentielles  1988 A Lajoinie 6.76 F Mitterrand  34.11.

Suite à la réunion d’hier

Je ne suis pas sûr qu’il faille se prendre la tête avec des concepts théoriques. Ni de vouloir recréer un parti qui a répondu  du mieux qu’il a pu aux  aspirations de la classe ouvrière. (Sécu code du travail droit syndical création de grandes structures industrielles EDF PTT SNCF BANQUES etc. en bref tout ce qui était en germe dans le programme de la résistance.)

Aujourd’hui se poser (comme hier soir) la question de savoir ce qui est social-démocrate   réformiste de gauche  ou communiste me semble  complètement dépassé.

Premier exemple sérieux.

L’attitude de la Cgt  et de la Cfdt face aux activités sociales (cantines ‘, centre de vacances, bibliothèques) La Cfdt prône  du moins à la SNCF L’abandon du patrimoine et de remplacer les prestations par des aides financières (chèques vacances, repas  etc…) Attitude purement réformiste argumenté par le désir de libre choix de la prestation

La Cgt est pour le maintien de toutes les activités cantines bib colonies centre de vacances…au sein de la CE

Est-ce du réformisme de gauche

……….une mesure sociale-démocrate dans le sens où elle cherche à donner même au moins dégourdis  les moyens d’une vie meilleure

………une mesure communiste dans le sens où elle va à l’encontre du capital touristique  hôtelier.

Deuxième exemple interrogatif ?

Dans notre programme la France en commun on trouve des propositions sur la transition énergétique.

Pôle énergétique, pôle transport public…

Pour le pôle énergétique on voit bien que le moyen serait le retour de Gdf, de la CNR dans le bien public .On pourrait presque le qualifier de mesure communiste dans la mesure où ce pôle contre directement le capital financier .Mais si le reste de la filière n’est pas concerné (transport équipementier,) on peut  la  qualifier de social-démocrate.

Pour le pôle transport public .S’il s’agit de gérer  les réseaux sans avoir la maitrise du matériel (construction  ferroviaire tramway bus bateaux avions) N’est- ce pas une mesure social-démocrate.

Si la conséquence du développement  des transports en commun ruine le capital financier de l’industrie automobile, pétrolière assurances et autres n’est- ce pas une mesure communiste ?

Troisième exemple sérieux et interrogatif.

Les scoops, peut- on les qualifier de  structures communiste ou sociales démocrate dans la mesure où elles s’inscrivent dans une économie de marché

Pour rire

L’interdiction de production, de vente de vin et alcool qui s’attaquerait à un des secteurs capitalistes le plus florissant est –il une mesure communiste ?

Tout ça pour dire que la sociale démocratie qui était là pour faire accepter  un capitalisme brutal, marqué par une forte lutte des classes, les luttes anti impérialistes, a perdu son sens avec la disparition du bloc de l’Est. La casse industrielle qui s’est déchaînée à partir de 1980 avec les plans de départs anticipé à la retraite pour faire avaler la couleuvre Le capitalisme moderne n’en a plus besoins  et de Mitterrand  à hollande le mot socialiste s’est effacé

Ne serait-il pas plus utile de nous demander si le parti ne devrait pas revenir aux  fondamentaux, réappropriation des grand moyens de production et de communications qui seront à définir ce ne sont plus les mêmes  qu’au moment du programme commun.

Réappropriation  de la gestion par l’assuré de tous les organismes de protection sociale

Définir les secteurs qui doivent être hors du champ du marché santé  structures d’accueil pour personnes âgées que s’ais- je  encore

Ceci pourrait peut-être  être le moyen de ne pas se couper de force qui partagent l’essentiel de nos  analyses et de nos solutions sans pour autant se déclarer communistes .D’arrêter de croire  que nous sommes les seuls à pouvoir  les porter .Télérama de cette semaine fait de la pub pour le code du travail que les camarades de la revue projet ont impulsé.

Dovis Robert

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.