Section de Montpellier

Section de Montpellier
Accueil
 
 
 
 

Lettre aux adhérents de Montpellier

Parti Communiste Français

Fédération de l'Hérault

Section de Montpellier

 

le 4 janvier 2016

 

Cher-es camarades et ami-es,

 

 

au nom du collège exécutif de notre section, réuni hier, je vous présente tous nos vœux de santé et de bonheur en ce début d'année.

 

L'année 2017 se présente devant nous et rien n'est écrit d'avance.

La réalité met à l'épreuve notre intelligence politique collective : beaucoup de nos concitoyen-nes sont inquiets. L'état du monde, objectivement, présente des risques considérables. Pourtant la peur n'est pas une bonne conseillère, elle n'est pas un bon levier pour l'action politique. Nous devons donc trouver la manière de nous adresser à nos concitoyen-nes – en commençant par nos proches (collègues de travail, amis, famille, voisins, compagnons d'activités associatives diverses), en faisant appel à leur lucidité, mais jamais en doutant de l'avenir, c'est à dire de la force de nos énergies rassemblées pour inventer un avenir meilleur.

 

Notre meilleure formule c'est la proximité, la mise en commun des expériences sociales, la solidarité concrète, l'invitation constante à unir nos forces, nous qui sommes les 99 %.

 

Comme le dit Pierre Dharréville dans la Marseillaise (au fait lisez et faites lire ce journal) :

 

« Il y a de la ressource, il y a de la richesse à partager, il y a du nombre, il y a de l'inattendu,, il y a de la confiance, il y a du lien humain qui se tisse partout. Il y en aura demain. Ca pousse. »

 

En 2016 nous avons passé beaucoup de temps en débats internes. Il est plus que temps aujourd'hui d'aller vers les gens.

 

Nos appelons à voter Mélenchon, car cette candidature offre de sérieuses possibilités de rassemblement populaire sur des bases de transformation radicale de l'état des choses existant. Pour autant ça ne suffira pas. La gauche qui veut changer le cours des choses devra parvenir à un rassemblement bien plus large pour l'élection présidentielle.

 

Nous engageons résolument la bataille des législatives, sans attendre. Nous assumons notre combat pour une Assemblée nationale retrouvée, un pouvoir législatif restauré, des élus du peuple comptables de leurs actions devant leurs électeurs et non pas « godillots d'une majorité présidentielle ». Dans chaque circonscription nous voulons parvenir à des candidatures qui rassemblent toutes les forces de transformation. A ce jour, nous, les communistes de Montpellier, proposons 4 candidatures possibles, qui sont mises au service de ce combat : Alexis Blanc, Isabel Cabeca, Marie France Dewast et Kévin Roels.

 

L'important, le plus important, c'est de porter nos propositions dans le peuple et d'écouter ce que dit celui ci. Comme nous l'avons fait avec la grande consultation citoyenne. Nous voulons gagner une majorité politique dans le peuple. La majorité parlementaire (ou bien la force d'un groupe parlementaire renforcé) viendra par surcroît.

 

Cela dépend entièrement de notre activité, personnelle, en groupe,  en cellule, en initiatives de section.

 

Nous avons à notre disposition :

- le tract national : « en 2017, votre avenir est en jeu »

- le tract national qui restitue la consultation citoyenne

- le tract local qui restitue la consultation sur Montpellier

- le projet de pacte d'engagements politique communs et ses 7 axes

- notre texte manifeste : le « temps du commun »

- la compilation effectuée par notre camarade serge Ressiguier qui facilite la connaissance de nos propositions essentielles.

 

Le collège exécutif a décidé de consacrer une partie de la permanence (lundi et jeudi de 15 à 19) à fournir aux adhérent-es qui le souhaitent les ressources nécessaires en matière de programme.

 

Alors, allons y, et faisons savoir.

 

Le secrétaire de la section,

Roger Moncharmont

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.