Section de Montpellier

Section de Montpellier
Accueil
 
 
 
 

SANOFI Victoire! Annulation du plan de suppressions d'emploi.

Communiqué du PCF Montpellier, membre du Front de Gauche                             Montpellier, le 3/10/14

47 bis avenue de Lodève 34000 MTP                      

Contact : ressiguierserge@wanadoo.fr 0683291168

Objet : communiqué de presse

Sanofi Victoire !

A la demande de la CGT Chimie et d’un groupe de salariés Montpelliérains, la cour d’Appel de Versailles a annulé la validation par la Direccte (ministère du Travail) du plan de suppressions d’emplois de la Direction Sanofi. Motif : l’accord n’était pas majoritaire, puisque les délégués CFTC, qui ont signé aux côtés de ceux de la CFDT, avaient un mandat périmé, et donc non valable.

C’est un coup de tonnerre, qui met en échec un géant du médicament, N°1 en Bourse devant Total, exemple type des gâchis provoqués par le capital financier.

Les compteurs sont donc remis à zéro. Les communistes de Montpellier, qui partagent, avec d’autres, les luttes des Sanofi depuis plus de deux ans, appellent salariés et population à utiliser ce répit de quelques semaines, avec 4 objectifs :

  • Obliger la direction à renoncer à ses plans de liquidation de la recherche sur Montpellier et Toulouse, et bientôt de la production un peu partout en France ; imposer des embauches de jeunes, pour compenser les centaines de départs « volontaires » qui désorganisent complètement le travail de ceux qui restent.
  • Exiger du gouvernement qu’il cesse son soutien juridique aux plans liquidateurs de la Direction.
  • Intervenir auprès des députés et sénateurs, non seulement communistes et Front de gauche, mais aussi tous ceux pour qui le mot « gauche » signifie encore quelque chose, pour :
    • Abroger la loi de « Sécurisation de l’emploi » ( !), qui n’est on le voit bien qu’une loi de sécurisation des licenciements.
    • Réaffecter les 150 millions de crédits d’impôts donnés à Sanofi, à de vrais emplois publics pour la recherche et la santé. Voilà qui tombe bien, le budget de la France est en cours de discussion.
    • Voter une loi donnant le droit aux Comités d’entreprise de bloquer les licenciements boursiers. Pour Sanofi il faut aller plus loin encore : 5,2 milliards sur 6,5 de profits sont gaspillés pour les actionnaires en 2013, ce n’est plus supportable pour la santé, pour la recherche, pour nos territoires ; c’est pourquoi nous proposons que la gestion de ce bien commun soit libérée de la finance et confiée aux salariés, aux usagers et aux élus.

Les communistes du Montpelliérain s’engagent à aider toutes les actions citoyennes, dans et hors de l’entreprise, pour créer le rassemblement nécessaire à la victoire. Y compris en finalisant des contacts déjà pris, au plus haut niveau, avec nos députés et dirigeants.

Plus que jamais : dividendes dehors, l’humain d’abord !

**********************************************************************************

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.