Section de Montpellier

Section de Montpellier
Accueil
 
 
 
 

Contributions au congrès extrordinaire de 2018 - Contribution du groupe de travail du 20 Juillet

GROUPE DE TRAVAIL DU 20 JUILLET 2017

Présents :

Marie France , Denise, Robert, Georges, Robert , Paul, Safia, Isabel, Jacotte, Hillel

Après un bref état des lieux, au regard des derniers résultats des élections une analyse critique s'impose; Il nous a semblé nécessaire de réfléchir sur quelques sujets importants pour répondre aux questions :

  • de quel Parti Communiste avons-nous besoin pour répondre a la violence du capitalisme mondialisé ?
  • quelle serait l'organisation la plus efficace pour notre Parti ?
  • quel rassemblement et quelle structure lui donner afin d atteindre nous objectifs ?
  • quels objectifs défendre et expliquer s'impose-t-on clairement ?
  • quelle stratégie devons-nous développer pour arriver à une société communiste ?
  • quel langage tenir afin d'être entendu et d'œuvrer pour un élargissement permettant d' établir un vrai rapport de forces ?
  • Nécessité absolue d'être clair sur les objectifs révolutionnaires à atteindre faisant le lien avec les luttes sociales ?

CONSTAT

Depuis les années  1990, on est passé d une situation porteuse, progressiste (avec le Programme commun) a une ligne stratégique socio-démocrate

L'objectif d'une transformation révolutionnaire a été abandonné ,avec un glissement vers un réformiste, abandonnant complètement l'idée de mettre le Parti en ordre de combat contre le capitalisme, alors que celui devenait de plus en plus violent :

adhésion de l'URSS et de la Chine aux idées et la mise en place du néo-libéralisme, politiques mises en place par tous les gouvernements socio-démocrates en Europe, à travers les politiques imposées par le FMI , la Banque Mondiale : l'Union Européenne étant l'organisme de contrôle pour les pays européens.

C’est la prise directe du capital sur les états :. les exemples sont nombreux

Devant l’urgence de la situation imposée par le capital  l’heure n’est plus aux réformes socio-démocrates. Il est impératif

●   de prendre des mesures pour faire reculer les logiques capitalistes,

●   de créer un front de toutes les forces progressistes dans le monde afin de faire face à cette situation très dangereuse.

I. SUGGESTION DE REFLEXION

L INTERNATIONAL

Il nous semble donc très important de réfléchir à la réalité de l'état du monde, à la domination totale du capitalisme mondialisé et à la violence qu’il est prêt à utiliser pour s'imposer  dans le Monde . Il est impossible, dans l'état actuel, à un quelconque pays d'y répondre de manière isolée :(cf la Grèce, l’Espagne, Malte, etc ...). Il est donc nécessaire de construire des fronts internationaux avec d'autres forces progressistes comme en Angleterre, au Portugal, Belgique, Espagne, U.S.A, Amérique Latine, etc ..

L'international doit être une des priorités du PCF afin de réunir toutes forces progressistes dans le Monde et mener des batailles communes.

2. REDEVENIR UN PARTI REVOLUTIONNAIRE

La conscience de classe doit revenir . Il faut tenir compte de l'évolution du capitalisme et  revoir la question des classes sociales dans la société Française . quelle dynamique créer, et comment ? il est nécessaire d'analyser les questions de l’emploi, travail , du salariat intermédiaire , des inégalités et de désocialisation de couches entières de notre société . Il nous a semblé important - dans le cadre de ce sujet - de travailler sur les questions de l'école et les divisions sociales, l'immigration et les dynamiques ouvrières, les rapports sociaux entre les sexes.

Le but est de renouer avec les classes populaires et les salariés pour créer un véritable rapport de forces que aidera à la construction d'un front commun afin d'avancer vers un changement de société vers une société Communiste.

Il faut réviser notre langage , il doit être compréhensible par tous. Il faut expliquer le contenu de mots tels que capitalisme, communisme, néo-libéralisme; .....  Une meilleure compréhension nous permettra de rendre crédible notre vision d une société plus juste et de démontrer qu'il n'y a pas de fatalité.

On se pose des questions : quel est la puissance de notre gouvernement ? Comment le contrer ? Quelles "politiques" prioritaires faut-il prendre dès maintenant permettant de porter des coups aux politiques capitalistes mises en oeuvre dans notre pays ?

La lutte pour le service Public nous semble fondamentale. Pour convaincre il faudra indiquer dans quelles perspectives les mener, en particulier pour aller vers la gestion de ces services par les salariés et les citoyens.

La ré-industrialisation de la France et l’investissement dans la recherche et les secteurs stratégiques pour le pays à court moyen et long termes est une bataille que notre Parti doit impérativement mener ( ça aura une importance vitale pour l'emploi).

Le Parti doit également mener une bataille pour une régulation solidaire des échanges commerciaux. Elle permettra de sortir des logiques d'affrontements entre des traités de libre-échange et le protectionnisme (cf Etats-Unis) et, en particulier à chaque pays de produire par exemple 50% de ses besoins.Les politiques de concurrence, affamant des milliards d'êtres humains et servant d'alibi au capital pour créer chômage et baisse des salaires seront alors limitées. Pour ce qui concerne la France un volume d'emplois important pourra ête garanti.

Ces batailles ne sont pas utopistes elles sont nécessaires et fondamentales pour arriver à mettre en place des bases révolutionnaires pour une société communiste
CA DOIT ETRE NOTRE COMBAT .

Quelles stratégies de rassemblement adopter pour être réellement efficace

Ces stratégies doivent être envisagées d'une manière totalement différente de celle pratiquée aujourd'hui :

●  tenir compte des réalités des mouvements progressistes sur le terrain,

●  se saisir de l'opportunité que lesdits mouvements nous donnent pour faire avancer un réel rapport de forces pour un changement réel.

Ne plus faire d'alliances opportunistes. Travailler à rassembler les gens les plus divers et nécessité de mener une véritable bataille idéologique sur nos objectifs.

il est donc impératif de rétablir des contactes structurés et d'établir de nouveaux rapports avec le monde du travail à travers les syndicats de toutes branches .

Rétablir des contacts et des nouveaux rapports structurés de concertation et de travail  avec des groupes et associations progressistes (Collectif des femmes, Cimade, CCSD ,Oxfam, Fondations sociales, Ligue des Droits de l’Homme, Fédérations d'éducation populaire, Association pour la laïcité,  Associations des travailleurs Marocains, Algériens, des Dom-Tom, Association de parents d'élèves. Syndicats étudiants, et tous collectifs citoyens, des précaires, etc ..... qui sont sur des bases progressistes, avec idée d'ouverture et de rassemblement sur les mêmes objectifs discutés.

Utiliser tous les structures existantes comme Rencontres Marx, Les Amis de l'Humanité pour organiser des débats d'idées de façon suivie et continue.

Création de cellules dans les quartiers afin de définir comment mener à bien notre action sur le terrain avec des objectifs précis répondant aux besoins et questions des populations d'un territoire donné, (logement, coût de la vie, racisme, école,  précarité, etc) être au plus prêt des citoyens et des problèmes vécus au quotidien  . Ceci est indispensable pour créer une réelle dynamique avec les camarades, rétablir la confiance dans notre militantisme et les idées que nous défendons.

Encourager la création des cellules d' entreprise : important point d appui pour être en contacte avec les salariées.

«Communiquer c est se faire aimer»  (Macron a bien utiliser ceci à son profit) !  Il  faut absolument changer notre façon de communiquer. Notre communication doit être claire  sur nos objectifs et sur ce que nous défendons. Claire dans les mots utilisés qui doivent être compréhensibles par tous (nos tracts souvent incompréhensibles et longs - Nos affiches ne sont pas très attirantes , le graphisme souvent un peu vieillot) , Nous devons utiliser tous les moyens actuels à notre disposition pour diffuser nos propos :

internet,  vidéo, bande dessiné, journaux électroniques de section et fédération etc. possibilité de créer des Radios locales, des événements médiatiques.

Bref réfléchir à un vrai plan de communication structuré et efficace. Puisque les médias nous censurent.

A chaque rassemblement : avoir notre drapeau pour être bien visible . La diffusion de notre presse est importante . Il faut la proposer a chaque rassemblement.

Il est impératif :

●  de faire connaître le travail de nos élus locaux, départementaux; régionaux et nationaux (les réussites comme les échecs et les expliquer).

●  que le PCF soit visible : il est nécessaire de faire connaître et expliquer l'utilité de notre travail, nécessaire aussi de se faire aimer.

*

Voila en quelques lignes le début de notre travail qui sera présenté à la section. Ce n'est qu'un début, d autres réunions sont prévues dans les cellules pour continuer à travailler et approfondir des pistes que seront sûrement enrichies par toutes les réflexions de l'ensemble des camarades de la section

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.